Cyril ETESSE

Cyril ETESSE

COMEDIEN HUMORISTE



Les confinés et les cons finis

17 mars 2020

 

On y est. Un virus se propage à la dimension planétaine.
On a minimisé le danger, s'en est moqué parfois, mais cette fois, c'est là et bien là. On (le gouvernement) nous demande de ne plus sortir, de rester chez nous. D'abord dans une première allocution, puis dans une deuxième.
Et devinez, en rentrant sur Marseille de façon express de ma tournée annulée jusqu'à nouvel ordre, ce que je vois ? Et ce d'ailleurs, comme je le découvre sur le net, dans plein d'autres endroits en France ? La photo piquée sur le web parle pour elle...

 

On se demande un peu ce que, dans la phrase "Restez chez vous" (afin de ne pas risquer de choper voire de transmettre ce virus ravageur), semble si incompréhensible. Le Français est décidemment bien arrogant et sûr de lui pour imaginer, au vu de l'ampleur de la catastrophe, et à l'heure où les hôpitaux manquent cruellement de moyens pour faire face à l'épidémie, être immunisé. Ce seront sans doute ces mêmes connards, qui se prélassaient encore dimanche au soleil, laissant cavaler leurs mômes sur la pelouse, qui viendront en pleurs aux Urgences parce que eux ou leurs progénitures auront chopé ledit virus. Les mêmes qui viendront hurler au scandale contre les médecins ou le gouvernement parce qu'on ne pourra pas les soigner tout de suite, car la demande et les cas graves se sont accrus.

Sommes-nous devenus si cons au point de négliger un simple principe de précaution ? Une simple consigne qui va peut-être sauver des vies ?
Alors oui, se confiner, être en quarantaine, c'est pas marrant. Personne ne rit d'ailleurs. On peut faire des blagues sur le web, mais à priori, personne ne rit de la situation. Nous en souffrons tous. Je pense à tous ceux qui vont perdre sans doute leur job parce qu'ils ne peuvent plus travailler... On imagine les difficultés qu'il y aura à se relever après le combat.
Les gens du spectacle, dont je fais partie, voient les théâtres fermer, et donc, les tournées reportées voire annulées. Le manque à gagner, ne serait-ce que pour boucler le statut d'intermittent, va être excessivement délicat à gérer...
On prend malgré tout sur nous. Pas le choix.

Ce dimanche dernier, je devais jouer ce qu'on imaginait être la dernière momentanée de mon spectacle actuel... Annulé dès le samedi soir. Retour catastrophe, avec des consignes d'espacement entre les gens. Je n'ai même pas voulu / pu embrasser Antony mon frère de scène avec qui je partage cette tournée des "pieds nus dans la neige" avant de le revoir je ne sais même pas encore quand. J'ai une pensée pour ceux qui ne peuvent du coup même plus voir ou embrasser leurs proches. On réalise à quel point c'est important de prendre les gens qu'on aime dans ses bras. C'est con, mais c'est pas rien.
On panique un peu à l'idée que ce fléau dure, comme il dure en Italie, Espagne ou Chine... Qu'il nous prive de davantage d'évènements... Peut-être du Festival d'Avignon. Les répercussions, on ne le devine que peu, vont être dramatiques sur l'année qui vient et la prochaine...

 

Restez chez vous bordel ! Il n'y a que comme ça qu'on freinera la propagation et que les médecins pourront enrayer le fléau et sauver des vies.
Et comme écrire des bêtises est encore une des petites choses possibles, j'ai une pensée pour tous ceux qui, durant cette quarantaine imposée, vont voir leur connexion Internet claquer ou leur chargeur de téléphone griller... Ça va pas être simple d'avoir un dépanneur ou de trouver un magasin ouvert ! Parce que bon, il est gentil le Président de nous conseiller de lire, mais j'en connais un paquet qui préfèreraient regarder Netflix toute la journée du coup... Heureusement, plusieurs sites pornos ont annoncé des mesures pour offrir des accès gratuits ! A la lecture, on va préférer la branlette !
Une pensée pour toutes les femmes enceintes qui en sont à leur 9eme mois de grossesse... Serrez les cuisses, les filles, c'est pas le moment ! On est avec vous !!
Une pensée pour les SDF qui vont prendre une prune à 135 balles parce qu'ils ne respectent pas les consignes et ne rentrent pas chez eux...
Enfin, plus sérieusement et d'une manière générale, une pensée à tous ceux pour qui ce confinement va être une torture... Personnes seules et fragiles mais aussi celles qui vivent dans un environnement familial toxique ou dangereux...
Courage à tous... On espère revenir plus forts et plus humbles...

 

Va être long ce confinement........

Commentaires

Thierry FANDARD
27 mars 2020  18:08
Bonjour Cyril, oui c'est une situation inédite pour notre génération...Courage... On se protège avec les moyens du bord en faisant ses courses ( masque à poussière non conforme vu la pénurie )...Bien, la story avec l'écharpe noire mais pas de gants adéquats... Reste le gel hydroalcoolique pour se rassurer ? Quand on en trouve encore ?
Cyril Etesse
17 mars 2020  20:40
Grosses bises Katy !!!
Kary
17 mars 2020  20:05
Merci de si bien verbaliser ce que beaucoup de personnes pensent. Haut les cœurs. Non, nous ne pouvons plus nous prendre dans les bras ou nous embrasser. Oh oui c’est dur... mais il reste les mots écrits pour dire que je te fais plein de bisous virtuels et que je te serre fort dans mes bras. Amicalement


Ajouter un commentaire :


Votre nom
Adresse Mail (optionnel)
Commentaire